DigitalisationL'ubérisation est un phénomène nouveau qui touche de nombreux secteurs. De la même manière qu'Uber a bouleversé le marché sur lequel étaient positionnés les taxis, des nouveaux arrivants modifient les codes de l'économie traditionnelle. Tous les secteurs sont touchés, et perdent des parts de marché aux profit d'acteurs qui apportent une véritable valeur ajoutée au consommateur en termes de service.

On constate que le secteur de la restauration n'est pas épargné, et que des nouveaux entrants ont une activité prenant une part de la fréquentation de la restauration commerciale. Ces services se substituent à un repas dans un restaurant classique et ubérisent bel et bien la restauration.

Comment appréhender ces nouveaux acteurs ? Dans quelle mesure prennent-ils des parts de marché du secteur de la restauration classique ? Quelle est la part de marché en termes de chiffre d'affaires de l'ubérisation de la restauration ? Faut-il avoir peur de l'ubérisation de la restauration ?

Qu'il s'agisse de livraison à domicile, de chefs à domicile de kits de cuisine ou encore d'initiatives de particuliers, l'ubérisation de la restauration est en marche et de nombreux acteurs en font bouger les lignes.
 
« La restauration est un marché porteur qui attire de plus en plus d'acteurs qu'on n'imaginait pas il y a à peine 5 ans. Ils apportent des solutions qui sont de véritables valeurs ajoutées pour les consommateurs. » affirme Bernard Boutboul, Directeur Général de Gira Conseil.
 
Découpée en trois parties, cette étude définit dans un premier temps l'ubérisation, ses points forts et la place que le digital y occupe. Les acteurs ubérisant la restauration y sont ensuite décrits, et une quantification chiffrée du marché de l'ubérisation y est détaillée. Pour la première fois, Gira Conseil a effectivement mesuré la place occupée sur le marché par ces nouveaux acteurs.
 
Enfin, une troisième partie plus pratique donne des pistes pour appréhender l'ubérisation de la restauration, donnant quelques solutions permettant aux restaurateurs de non seulement éviter de perdre des parts de marché, mais aussi d'étendre leur zone de chalandise en allant chercher des consommateurs au-delà. Cette dernière partie énumère donc des acteurs qui permettent aux restaurateurs de développer leur chiffre d'affaires grâce à des solutions digitales performantes.

Cette nouvelle étude, de la collection Marché / Concepts / Acteurs est destinée à des lecteurs souhaitant bien comprendre le phénomène de l'ubérisation, et trouver des pistes pour remédier à la prise de parts de marché du secteur traditionnel par les nouveaux entrants sur le marché.

 

Faut-il avoir peur de l'ubérisation?

Qu'il s'agisse de livraison à domicile, de chefs à domicile de kits de cuisine ou encore d'initiatives de particuliers, l'ubérisation de la restauration est en marche et de nombreux acteurs en font bouger les lignes. Faut-il avoir peur de cette ubérisation de la restauration ?

http://www.giraconseil.com