1-Vos clients sont désormais à l'affut de l'achat malin ou du prix bas. Que ce soit l'un ou l'autre justifiez au quotidien votre choix aux yeux de vos clients.

2-La fidélisation devient de plus en plus compliquée. Non pas parceque vous faites mal votre travail mais tout simplement parceque vos clients ont plus de choix. Soyez différents pour vous faire remarquer.

3-Ne perdez jamais de vue les fondamentaux du métier de restaurateur. Que vous fassiez de la restauration rapide ou de la haute gastronomie, les fondamentaux sont toujours les mêmes : Simple, Sympathique, Savoureux et Sécurisant.

4-La publicité traditionnelle et la communication classique ont vécu. La publicité a de moins en moins d'impact. La communication n'est plus en sens unique mais à double sens. Converser c'est savoir écouter, ne pas imposer son message et accepter de changer d'avis.

5-Vos clients recherchent désormais du moins cher, du plus rapide, du moins structuré, du plus généreux et du plus qualitatif. Le seul moyen de leur donner tout cela est de revoir le modèle économique de votre restaurant.

6-Nous allons progressivement devoir ressortir d'une restauration uniformisée par l'agroalimentaire ou l'on trouve la même chose partout vers une restauration individualisée ou la spécificité voir le sur mesure prendront toute leur dimension.

7-La relance et la croissance de la fréquentation passeront par un service à table qui devra baisser ses prix et une restauration rapide qui devra bonifier son offre. Nous devrons mettre une dose de qualité supplémentaire là ou l'on s'est habitué à la vitesse. Nous devrons monter le niveau de qualité et de fraicheur là ou il faudra justifier une hausse des prix de vente.

8-La notion de sens dans la restauration va progressivement s?imposer au-delà du respect des fondamentaux. Apres « je suis ce que je mange » nous allons vers « ce que je mange doit avoir un sens »

9-Le marketing de la demande est mort. Aujourd'hui une marque doit proposer une offre en fonction de ce qu'elle croit. Parce que si elle ne croit pas à ce qu'elle propose, il y a de fortes chances que les consommateurs ne le croient pas non plus. Des marques comme Leclerc, IPhone ou Nespresso y vont avec de la conviction et ils sont crus.

10-La restauration distribuée rapidement monte de plus en plus en gamme. L'équation est simple : le consommateur souhaite du sain, du frais, du rapide et du pratique. Le tout dans un cadre agréable en lui laissant le choix de structurer et composer son repas comme il le souhaite, quand il le souhaite.

11-Les français plébiscitent toujours le vin au restaurant mais de moins en moins en bouteille et beaucoup plus au verre. Pour le vendre il faut 3 ingrédients : la contenance, 12cl voir 8cl. le prix, inférieur à 3,50, la qualité, la meilleure possible à ce prix de vente.