La solidité d'un réseau est égal à la résistance du maillon le plus faible.

Il ne faut pas laisser le client acheter...il faut lui vendre.

La fidélisation consiste à créer un manque chez votre client lorsqu'il essayera un concurrent.

L'innovation séduit mais la complexité déconcerte.

La vitesse de développement d'un réseau n'a jamais été un signe de succès ou réussite.

On réussit la cuisine que l'on fait pour ceux que l'on aime.

Plus un arbre doit grimper, plus il a besoin de ses racines.

Il faut arrêter d'analyser les moyennes et disséquer les dispersions.

Respecter le client, partager avec lui, progresser grâce à lui.